A propos du Cresadt

Le Centre de Recherches en Sciences Absconses du Territoire (CRESADT) est un laboratoire de recherche rattaché à l’antenne française de l’Université Stost & Rone. Première université américaine privée implantée en France, cette dernière s’attache à cultiver l’excellence en sciences de la matière et de l’anti-matière et s’enorgueillit de compter en son sein certains des chercheurs les plus talentueux du XXIe siècle.

Le Cresadt bénéficie naturellement de cet environnement visionnaire. Il se compose lui-même d’une équipe réduite mais talentueuse, experts en sciences absconses du territoire internationalement reconnus : qu’il s’agisse de géovisualisation exploratoire, de data-mining ou d’exostatistiques suggestives, nous employons quotidiennement les méthodologies les plus actuelles, lorsque nous n’en sommes pas à l’origine.

Nos axes de recherche principaux (Résolution de l’équation du vivre-ensemble et Ville créative et pacification sociale pérenne) témoignent d’un souci constant de prise en compte des problématiques sociétales. Les avancées de l’équipe sont régulièrement valorisées par des publications de rang A et des interventions dans différents milieux : la médiation scientifique et la circulation des connaissances sont des priorités pour le Cresadt.

Le Cresadt est né à Bordeaux à l’automne 2011. Il est l’inexplicable résultat d’une série d’actions chaotiques. Face A, le Cresadt parle de science, de jargon, de société et d’entre-soi. Il a beaucoup de choses à dire et parfois pas assez de mots, mais s’applique à en inventer le plus possible. Face B, le Cresadt fait de vraies choses avec de vrais gens sans aucun plan de carrière. De manière générale, il considère qu’un bon calembour vaut mieux qu’une mauvaise théorie, mais ne rechigne jamais à discuter cette assertion autour d’un bon verre.